Immobilier Neuf à Lyon : quelles perspectives pour 2018 ?

immobilier lyon

L’année 2017 aura été symbolique pour Lyon qui a établi de grandes prouesses immobilières. Avec ses nouveaux quartiers, ses appartements de plus en plus attrayants et ses rénovations, la ville atteint un essor de prix de 5 %. Cette poussée lui permet d’arriver en haut du classement des villes les plus prometteuses du marché immobilier, après Bordeaux et Paris. Pour 2018, les perspectives ne manquent pas, avec l’expansion de nouveaux projets et une plus-value des appartements et maisons.

Coup d’œil sur l’évolution des prix ces dernières années

Ces dernières années, les tarifs immobiliers de Lyon n’ont cessé d’augmenter. Si les appartements anciens ont acquis plus de cotation avec le temps, les nouveaux suscitent toujours un investissement locatif intéressant. Notamment avec la loi PINEL Lyon. En effet, le coût des appartements neufs n’a baissé que dans le 4e arrondissement (de 1, 7 %). Dans cette localisation, un appartement s’évalue ainsi à 4 185 euros/m². En revanche, d’autres circonscriptions ont vu un accroissement significatif des prix. Dans le 7e arrondissement, les coûts s’élèvent à 4000 €/m², soit un bond de 14,5 % par rapport à 2016. Pour les 3e et 6e arrondissements, le rehaussement des prix atteint respectivement 8,1 % et 10,6 %. Un appartement neuf du 6e arrondissement peut même atteindre les 5608 €/m². Cependant, les 1er et 2d arrondissements sont ceux qui se sont le plus démarqués ces dernières années avec 16 % d’augmentation en 2017.

Quels projets immobiliers pour Lyon ?

Si 2017 a fait bondir le prix de l’immobilier à Lyon, 2018 mettra au monde plusieurs projets et édifices. D’ici la fin de l’année, on pourra s’attendre à un élargissement des quartiers et à une augmentation des immeubles.

Le quartier de La Confluence soulève notamment l’attention des investisseurs. Né dans les années 2000, ce quartier est aujourd’hui le centre de nombreux travaux immobiliers. Les immeubles prennent de l’ampleur chaque année et encore plus en 2018, où l’îlot B2 entrera dans sa phase de réalisation finale.

Un peu plus loin, dans le Carré de Soie, on prévoit aussi de nouvelles modifications. En effet, entre 450 à 900 logements neufs sont attendus. Le quartier accueillera également une esplanade de 1,5 hectare, une résidence étudiante, des immeubles de bureaux et des hôtels.

Jusqu’en 2025, le nouveau quartier du Grand Parilly annonce quant à lui de vastes changements, avec un millier de logements prévus, des enseignes commerciales et des espaces publics. Le secteur présente d’ailleurs déjà plusieurs maisons habitables.

Le redressement probable des prix immobiliers

Avec l’amélioration générale de la ville de Lyon, le coût de l’immobilier pourrait bien évoluer pour cette année 2018. Franck Vitali, responsable de l’agence Century 21 Presqu’île, a d’ailleurs spécifié que le montant des appartements pourrait augmenter de 15 % dans dix ans, en particulier du côté de la Confluence. D’ailleurs, la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) pronostique une activité immobilière toujours aussi active pour 2018, avec un accroissement des prix autour des 2 %.