Quelles aides financières pour construire sa maison en 2018 ?

Cette année, c’est décidé, vous vous lancez dans votre projet de construction de maison ! Pour vous y aider, nous avons passé en revue les aides financières qu’il est possible de solliciter actuellement. Ainsi, en augmentant votre capacité d’emprunt, nous espérons que vous pourrez faire construire la maison de vos rêves !

Le Prêt à Taux Zéro

Le prêt à taux zéro, dit PTZ, vous permet d’emprunter sans rembourser d’intérêts.
Uniquement accessible aux primo-accédants, il vous permet de financer jusqu’à 40% du montant global de votre projet à un taux de 0%. De plus, le PTZ est accordé en fonction de vos revenus, de la composition de votre foyer et de la zone géographique du projet.
Ainsi, pour pouvoir estimer le montant du PTZ auquel vous avez droit, l’ANIL a mis à disposition un outil accessible en ligne : https://www.anil.org/outils/outils-de-calcul/votre-pret-a-taux-zero

Le Prêt Épargne Logement

Vous pourrez prétendre à un Prêt Épargne Logement si vous êtes préalablement passé par une phase d’épargne. En effet, les détenteurs d’un PEL doivent avoir ouvert un compte et effectué des versements mensuels depuis plus de 4 ans. Cependant, dans le cas d’un CEL (Compte Épargne Logement), le temps d’épargne minimum n’est que de 18 mois.
De plus, le montant du prêt est variable. Il dépend des intérêts acquis durant la période d’épargne et de la durée du prêt demandé.
Dans la plupart des cas, le Prêt Épargne Logement vient en complément d’un prêt principal et peut intervenir pour une résidence principale ou secondaire.

aides financement construction maison

Le Prêt Action Logement

Le Prêt Action Logement est une aide financière accessibles aux salariés d’une entreprise privée non-agricole de plus de 10 personnes (sous réserve de l’accord de l’entreprise). Elle peut être utilisée pour la construction ou l’acquisition d’un logement neuf. Et vous permet de bénéficier d’un faible taux d’intérêt, ainsi que d’un service personnalisé de conseil en financement.
Comprise entre 7 000 et 25 000 €, son montant sera au maximum de 30% du budget de votre projet. De plus, elle est définie selon la zone géographique de la construction et sa durée ne peut excéder 20 ans. Par ailleurs, cette aide peut être cumulée à un prêt travaux.
Pour calculer votre Prêt Accession Action Logement, rendez-vous sur le site d’Action Logement : https://www.actionlogement.fr/accession/calculette

Le Prêt d’Accession Sociale

Le PAS est un prêt qui bénéficie d’une aide de l’Etat. En effet, il est uniquement destiné aux personnes dont les ressources sont inférieures à un certain barème.
Les principaux avantages de ce prêt : un taux bas et un montant qui peut couvrir l’intégralité de votre achat.
Notons également qu’avec ce prêt, les frais de dossier de la banque ne peuvent excéder 500 €.

Les aides financières locales

Vous pouvez bénéficier de différentes aides de la part des collectivités. En effet, selon votre commune de construction, certaines exonérations, primes ou prêts à taux réduit peuvent être accordés.
N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie ou département, de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement), l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) ou l’ADEME (Agence De l’Environnement Et de la Maîtrise de l’Énergie).

Exonération de la taxe foncière

Une fois les travaux terminés, vous pouvez envoyer une demande d’exonération de taxe foncière à votre centre des finances publiques. Cette exonération peut être totale ou partielle et sera effective durant deux ans.

A lire : tout savoir sur le permis de construire !