Comment choisir l’orientation de sa maison ?

vue maisons
Comment choisir l’orientation de sa maison ?
4 (80%) 1 vote

Chacun voudrait pour sa maison une orientation plein sud pour profiter d’une belle luminosité dans les pièces à vivre. Mais cela n’est pas toujours possible ni souhaitable. Et pour cause : en fonction du terrain, des voisins, de la configuration de la maison, de la chaleur, il faut faire des choix. Voyons comment déterminer l’orientation idéale pour sa maison.

L’orientation de sa maison pour la luminosité

La luminosité pour économiser de l’énergie

Aujourd’hui, les meilleures options pour orienter au mieux sa maison se diversifient. Il n’est plus seulement question de luminosité en tant que telle, mais aussi de diminuer sa consommation d’énergie. En effet, un apport de soleil permettra de moins chauffer la maison en hiver (de 10 à 30% d’économie) et la lumière naturelle évitera d’allumer ses ampoules dès 16 h…

Dans tous les cas, la réglementation thermique RT 2012 oblige les constructeurs à déterminer la meilleure orientation de la construction. Une maison neuve bénéficie donc, automatiquement – avec un constructeur sérieux – de la meilleure exposition, dans les limites de ce qui est possible.

Les limites de l’exposition au sud

Mais attention à l’été qui peut réserver de mauvaises surprises. Ainsi, par exemple, des maisons basse consommation, notamment en bois, dont la grande pièce à vivre est orientée plein sud. Si l’hiver, la consommation de chauffage est très basse, voire quasi-inexistante pour une maison passive, en été, les choses peuvent se gâter.

En raison des fortes chaleurs, de plus en plus courantes, la maison orientée plein-sud, surtout avec des baies vitrées, peut rapidement se transformer en fournaise. Et cela n’est pas réservé qu’aux régions du sud désormais. Heureusement, il est malgré tout possible de limiter l’apport de chaleur. Pensez notamment à un avant-toit, des stores, une pergola, ou encore de la végétation.

obtenez 5 devis de constructeurs

Orientation et configuration de la maison

Orienter sa maison dans son environnement

L’ombre de la maison du voisin, le grand chêne derrière le terrain, voire même l’éventualité d’une future construction dans votre champ de vision. Soit une somme de données plus ou moins approximative. S’il n’est pas toujours possible de deviner ce qu’il y aura près de votre maison dans les prochaines années, intégrer votre construction dans son environnement actuel est un point essentiel.

L’implantation doit ainsi prendre en compte, notamment, la végétation en lien direct avec l’orientation. Si des arbres parcourent votre terrain au nord-ouest, vous pouvez y situer les fenêtres de chambres ou encore celles d’un bureau. N’oubliez pas que si la vedette est donnée au sud pour la luminosité, la lumière du soleil peut entrer partout dans la journée, sauf si la proximité d’un mur l’en empêche…

L’orientation en fonction des pièces

Avoir le soleil dans sa chambre au petit matin ? Voilà une demande partagée par beaucoup de personnes. Dès lors, orientée à l’est, elle bénéficie des premiers rayons du soleil. Orientée sud-est, le soleil arrive en biais et offre une très belle luminosité matinale et tout au long de la matinée.

Néanmoins, si vous n’avez que faire du soleil le matin, vous pouvez très bien placer les chambres au nord ou nord-ouest. Si vous passez peu de temps dans ces pièces, c’est parfait. Cela permet de dormir plus au frais en été… Mais aussi en hiver, ce qui demandera peut-être de les chauffer plus, sauf si vous avez un excellent système d’isolation.

La grande pièce à vivre, surtout dans le cadre d’une maison moderne avec une cuisine ouverte, nécessite une bonne luminosité tout au long de la journée. Dans la mesure du possible, donnant sur le jardin. Là aussi, si l’orientation au sud peut être souhaitable, elle n’est pas indispensable si la vue est dégagée. La lumière peut ainsi se déployer tout au long de la journée, en particulier si la pièce comprend des fenêtres de part et d’autre.

terrains a batir

Orientation d’une maison selon le terrain

Terrain en pente, orientation plus compliquée

Le terrain en pente – et tout dépend du pourcentage – complique ou limite les possibilités de choix d’orientation d’une maison. En effet, d’un côté vous pouvez décider de créer votre maison avec une partie enterrée, permettant d’inclure un sous-sol par exemple. Cela entraîne une construction linéaire et une meilleure gestion de l’énergie, mais limite les options d’emplacements. D’un autre côté, vous pouvez opter pour une maison avec des volumes décalés. Cela permet de placer les pièces stratégiques là où la lumière se développe le mieux.

Petit terrain, orientation au cordeau

Plus le terrain est petit, plus les possibilités d’orientation sont limitées. D’autant plus si vous vous retrouvez encastré entre plusieurs maisons et que vous devez jouer sur deux tableaux : la luminosité et votre intimité. Sans parler bien évidemment des distances obligatoires. Mais il existe toujours au moins une solution. Comme celle de distribuer les pièces dans la largeur et celles avec peu de passage en façade. Et cela, tout en limitant les ouvertures sur ce côté.

Choisir l’orientation de sa maison par rapport à ses voisins

Une orientation des pièces qui ne gêne pas

Personne n’a en effet envie de se retrouver nez à nez avec ses voisins plusieurs fois par jour. Et encore moins de devoir rogner sur la luminosité à cause de la maison d’en face. Déterminer l’emplacement et la configuration de sa maison doit donc impérativement se faire en prenant en compte cette donnée.

Pour éviter les vis-à-vis trop gênants, notamment si votre terrain vous oblige à une proximité avec plusieurs maisons, des solutions existent. De telle sorte que vous pouvez décider de placer en façade, par exemple, le garage, la porte d’entrée, et la fenêtre d’une chambre d’amis à l’étage. Et, à l’inverse, de laisser de grandes ouvertures – comme des baies vitrées – sur un côté sans vis-à-vis direct. Par exemple côté sud ou sud-est. Et les fenêtres des chambres sur ce même côté et sur la face arrière.

Ces petits arrangements techniques ont autant une importance pour vous que pour vos voisins. En effet, être attentif non seulement à ce qu’ils peuvent voir mais aussi à ce que vous pouvez voir, est essentiel. Tout comme de calculer l’ombre éventuelle que vous leur ferez. Même si vous obtenez le permis de construire en bonne et due forme, cela ne veut pas dire que vos voisins ne pourront pas le contester. Et ce, même après la construction. De nombreuses décisions judiciaires sont allées dans ce sens, même si les démolitions restent rares.

Les limites de propriété

Avant de pouvoir choisir l’emplacement et l’orientation de votre maison, le constructeur doit connaître les limites précises de propriété. Si celles-ci ne sont pas officiellement tracées, un bornage, effectué par un géomètre, sera nécessaire.

Les règles d’urbanisme propres à votre commune, délimitent également l’implantation de votre maison. Et, par conséquent, cela joue aussi sur son orientation et la position des pièces.

obtenez 5 devis de constructeurs

De prime abord, l’orientation d’une maison peut avoir l’air d’un casse-tête. Mais, dans tous les cas, rassurez-vous, le bon choix de constructeur entraînera une réflexion sur le meilleur emplacement. Ainsi que sur la distribution des pièces. Par ailleurs, pour une maison dont la surface est supérieure à 150 m², vous aurez l’obligation de faire appel à un architecte.  Il trouvera certainement la solution d’orientation idéale !

Sommaire
Nom de l'article
Comment choisir l'orientation de sa maison ?
Description
Luminosité, configuration de votre maison, orientation selon le terrain et ses voisins : voyons comment déterminer l'orientation idéale pour sa maison.
Auteur
Nom du publieur
www.terrain-construction.com
Logo