Le drainage d’une maison : comment et à quel prix ?

inondation maison

Si votre maison repose sur un terrain en pente ou avec un sol argileux voire limoneux, il y a de fortes probabilités que l’eau s’accumule le long de votre habitation et provoque, à plus ou moins long terme, des infiltrations.

Cette humidité excessive favorise non seulement le développement de moisissures et engendre de mauvaises odeurs. Mais dégrade surtout les enduits extérieurs et peut fragiliser vos murs.

Une solution efficace pour limiter ces remontées d’eau est le drainage de votre maison. Voici une explication des travaux et une estimation de prix.

Pourquoi poser un drainage d’une maison ?

Après avoir évoqué le drainage de terrain, nous allons nous concentrer cette fois sur votre maison. Et plus particulièrement ses fondations. La pose d’un drain permet en effet de ralentir et même d’éviter totalement que l’eau ne vienne faire des dégâts à votre maison.

Sur le terrain, il s’agit d’enfouir un tube perforé qui est noyé dans un lit de gravier et enveloppé d’une toile géotextile au pied des murs de votre maison. Le tube récupère alors l’eau qui se trouve sous la terre et va la canaliser vers une évacuation distante de votre maison. Avec une telle solution, vous allez non seulement recueillir les eaux souterraines, mais aussi combattre l’humidité à moyen et long terme.

Cette opération de drainage de maison s’avère par conséquent essentielle pour garantir la protection des fondations et faire face à une humidité constante source de dégradations éventuelles.

Comment fonctionne le drainage d’une maison ?

2 types de drainages s’avèrent possibles pour votre maison : le drainage extérieur et le drainage intérieur.

En ce qui concerne le drainage extérieur, c’est la technique la plus utilisée de nos jours. Elle consiste à réaliser une fosse autour de votre habitation et à y installer un drain relié au service public d’évacuation ou encore à un puisard.

On choisit le drainage intérieur quand le drainage extérieur est impossible à réaliser. Là encore, on creuse une tranchée contre les murs de la maison pour y recueillir les eaux grâce à un drain. Mais cette solution, même si elle reste efficace, demeure moins esthétique. C’est pourquoi le drainage de votre maison est une opération à penser en amont de la construction !

découpe tuyau

L’installation du drainage d’une maison

Penser au drainage en amont

Avant toute chose, il faut bien réfléchir à l’endroit précis où vous souhaitez réaliser votre tranchée autour de votre maison. En effet, il est impératif de creuser à l’endroit où la trajectoire de l’écoulement des eaux va rencontrer ladite tranchée.

En cas de doute ou pour plus de sécurité, n’hésitez pas à faire appel à un diagnostiqueur professionnel qui va étudier votre situation. En effet, selon la situation de votre maison sur votre terrain, le drain peut être posé plus ou moins loin de vos murs ou être complété par d’autres solutions (membrane bitumeuse, enduit bitumeux, nappe imperméable qui oriente les eaux vers le drain, etc.).

Pour bien dimensionner la tranchée pour le drainage de votre maison, vous devez prendre en considération divers éléments comme :

La pose du drain autour de la maison

Le drainage de votre maison s’effectue ensuite en 5 étapes :

  1. La tranchée. Après avoir repéré la tranchée au sol à l’aide d’une ficelle et de piquets, on creuse la tranchée drainante autour de la maison. Entre 60 cm et 1 m de profondeur. On utilise généralement une mini-pelle à cet effet.
  2. La toile géotextile. On dépose une toile géotextile au fond de la tranchée. C’est un feutre géotextile qui recouvre entièrement la surface de la tranchée. La texture doit être assez fine et résistante à la fois, de manière à empêcher la pénétration des racines et à écarter les risques de colmatage.
  3. Les granulats. On vient déposer des granulats de tailles et de granulométries différentes et décroissantes. Habituellement, on retrouve des graviers de tranchée drainante de type 10/20, 20/40 ou encore 5/15 pour des gravillons.
  4. Le drain de fondation. On dépose alors le drain de fondation, un drain perforé. Ce tuyau est placé au 2/3 de votre tranchée et sert à récupérer les eaux et les évacuer vers un exutoire (système d’évacuation ou puisard le cas échéant). N’oubliez pas de vérifier la pente du drain avec un niveau à bulle.
  5. La fermeture. On dépose à nouveau des granulats de taille plus petite et on referme le géotextile de manière à envelopper totalement le système drainant. Bloquez la toile avec de grosses pierres qui seront calées contre les parois. Enfin, on verse de la terre végétale sur environ 20 cm d’épaisseur.

Quel prix pour un drainage de maison ?

Un drainage mal installé peut avoir de très mauvaises répercussions sur votre maison et causer des sinistres dévastateurs. Ainsi, nous vous recommandons de contacter des professionnels pour réaliser le drainage de votre maison.

En règle générale, on estime qu’un drainage extérieur (ou drainage périphérique) coûte entre 200 à 300 €/m². Pour un drainage intérieur, le tarif commence à partir de 250 €/m².

Ces prix restent indicatifs, car chaque projet de drainage est différent d’une maison à une autre en fonction des travaux à effectuer en complément et de la nature de votre terrain.

Sommaire
Nom de l'article
Le drainage d’une maison : comment et à quel prix ?
Description
Retrouvez dans cet article tout ce qu'il faut savoir sur le drainage d'une maison : procédure, prix, mise en oeuvre.
Nom du publieur
www.terrain-construction.com
Logo