Installer une douche italienne : mode d’emploi

douche italienne avec toit vitré

Pratique, esthétique, spacieuse, moderne… les qualificatifs ne manquent pas pour qualifier la douche italienne ! Devenue la star incontestée de nos salles de bain, cette douche de plain-pied s’adapte à toutes les configurations. Et de multiples possibilités de personnalisation sont envisageables. Carrelage, mosaïque, briques de verre, béton, les nombreux matériaux disponibles permettent en effet de s’accorder avec tous les styles. Néanmoins, vous devrez vous assurer d’une pose optimale pour garantir une parfaite étanchéité. Il est donc essentiel de bien préparer votre projet !

Type d’installation, matériaux possibles, avantages, inconvénients, prix ! Voici un petit tour d’horizon de tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Les différents types d’installation de douche italienne

La douche italienne se caractérise par l’absence de marche. Elle nécessite donc un espace suffisant pour pouvoir encastrer le système d’évacuation (de 10 à 20 cm selon les configurations). Traditionnellement, la douche italienne est maçonnée et carrelée. Le système d’évacuation est alors encastré dans une chape hydrofuge, généralement réalisée en béton de synthèse.

Cette technique nécessite néanmoins un véritable savoir-faire, pour garantir une parfaite étanchéité, ainsi qu’une pente d’évacuation optimale (de 1 et 3 cm par mètre). Enfin, l’emplacement de l’évacuation, sous forme de siphon ou de caniveau, doit être choisi avec soin par rapport à cette pente, afin d’assurer le bon écoulement de l’eau.

L’autre option, plus facile et rapide à mettre en œuvre, est d’opter pour un receveur prêt à carreler. Le principe est le même, puisque le receveur de douche vient s’encastrer dans le sol, mais la pente est alors déjà calculée. Lorsque le décaissement est impossible, dans le cadre d’une rénovation de salle de bain par exemple, il reste alors la solution du receveur extra-plat. La pose est similaire à celle d’un receveur de douche classique, mais il faudra compter avec une marche de 4 à 6 cm.

Dans tous les cas, une fois le receveur installé, il peut être personnalisé avec le matériau de votre choix, pour s’adapter au style de votre salle de bain.

Les matériaux possibles pour votre douche italienne

De nombreux matériaux peuvent être utilisés pour faire une douche italienne. Côté sol, le carrelage est un choix courant, notamment le grès cérame qui se montre résistant aux taches comme aux rayures. Mais il est également possible d’habiller le sol de votre douche italienne avec du béton, très tendance, du bois, pour un effet chaleureux, ou même de la pierre, le sol en galet étant lui aussi très en vogue !

Pour les murs, le choix est encore plus vaste, puisqu’en plus des matériaux cités pour le sol, il est aussi possible d’opter pour une faïence toute en élégance ou même un enduit tadelakt, conférant un style « hammam » très chaleureux.

Enfin, pour les parois, là encore, tous les styles sont possibles : droites ou courbes, mobiles ou fixes, opaques ou transparentes… Les parois de douche à l’italienne transparentes peuvent être en verre de sécurité ou en matière synthétique (PVC, acrylique…). Des briques de verre sont aussi une bonne option pour laisser passer la lumière tout en préservant l’intimité. Plus élégant, le verre est néanmoins plus onéreux. Les parois opaques sont réalisées grâce à une ossature métallique ou en bois sur laquelle viennent se visser des plaques de ciment, de plâtre ou de mousse dure en polystyrène extrudé. Les briques de béton cellulaire sont également une bonne option de par leur légèreté et leur facilité de découpe.

Avantages : esthétique et facile d’accès

Le premier avantage d’installer d’une douche italienne est l’esthétique indéniable qu’elle confère à une salle de bain.

L’absence de receveur visible crée en effet une continuité avec le sol et les murs. Ce qui offre un style design et épuré.

L’absence de porte et les nombreuses dimensions possibles pour le receveur permettent également d’adapter la douche italienne à toutes les configurations de salle de bain.

Enfin, l’absence de marche rend la douche facile d’accès, notamment pour les enfants et les personnes à mobilité réduite.

Inconvénients : attention à l’étanchéité

L’étanchéité est le point le plus critique lors de la pose d’une douche à l’italienne. Mal conçue, elle peut vite entraîner des dégâts importants dus aux infiltrations d’eau : carrelage qui se décolle, moisissures, et même inondation ! À moins d’être un bricoleur avisé, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié. Une solution certes plus coûteuse, mais aussi plus sûre et garantie !

L’autre inconvénient est la difficulté de mise en œuvre d’une douche italienne dans le cadre de certaines rénovations. Quand le décaissement est impossible, la seule solution pour éviter la création d’une marche est alors d’engager d’importants travaux, afin de rehausser le sol de la salle de bain.

Quel plan de travail choisir pour sa cuisine ?

Prix d’une douche italienne

De nombreux éléments sont à prendre en compte pour calculer le prix d’une douche à l’italienne :

• type de receveur : maçonné, prêt à carreler, extra-plat, XXL
• système d’évacuation : siphon ou caniveau
• matériaux de revêtement du sol et des murs
• type de parois : verre, synthétique, opaques
• robinetterie : mitigeur, pommeau de douche

Le prix de l’installation d’une douche à l’italienne peut ainsi varier de 300 € à plus de 2 000 €.
Dans le cas d’une pose réalisée par un professionnel, n’hésitez pas à demander plusieurs devis pour les comparer. Pensez également à vérifier que l’artisan choisi dispose d’une garantie décennale qui vous assure contre toute malfaçon !

Nos modèles de douche italienne préférés

douche grise aubade

Espace Aubade

 

douche italienne moderne

Saloni

 

grande douche à l'italienne

Mobalpa

 

petite salle de bain

Roca

 

douche italienne avec paroi vitrée

Geberit

 

douche italienne esprit béton ciré

Cuisinella

 

douche italienne avec sol galets

APEL Habitat Confort

 

douche italienne ambiance bain

Ambiance Bain