Le béton désactivé : prix et mode d’emploi

allée béton désactivé

Pour décorer de manière esthétique et moderne à la fois, le béton désactivé est une solution très appréciée de nos jours. On le retrouve ainsi dans une allée de jardin ou directement pour recouvrir une terrasse. Son aspect granuleux et son toucher rugueux font tout le charme de ce type de béton. L’impression de profiter d’un pavement en gravier, mais sans les inconvénients.

Alors quel est le prix du béton désactivé ? Quels sont ses avantages ? Et quelles sont ses applications concrètes ?

Caractéristiques du béton désactivé

Le béton désactivé est actuellement l’un des revêtements de sols pour l’extérieur parmi les plus demandés. En effet, ce type de béton vous offre la possibilité de le personnaliser en choisissant aussi bien la couleur que l’aspect. Grâce à la création de granulats et de pigments colorés, vous disposez ainsi d’un vaste panel d’options.

Ce type de béton est dit désactivé, car une fois posé, il est aspergé d’un agent désactivant. Lavé ensuite à haute pression, il laisse alors apparaître ses granulats.

Le béton désactivé regroupe des caractéristiques très appréciées des particuliers comme des professionnels :

  • C’est un béton résistant aux aléas climatiques.
  • Il s’adapte à tous les types de terrains.
  • Avec ses granulats, il offre une surface antidérapante.

Avantages du béton désactivé

Voici la liste des avantages du béton désactivé, qui expliquent son succès aujourd’hui :

  • Son aspect plus esthétique qu’un béton traditionnel en dalle.
  • Le choix parmi de nombreux aspects grâce à la variété de couleurs et de granulats.
  • Son entretien facile – un jet à haute pression suffit amplement.
  • Sa résistance face aux intempéries et sa grande durabilité – entre 15 et 25 ans.
  • Sa surface antidérapante – appréciée notamment en hiver quand le sol devient froid voire gelé.
  • Sa pose simple et rapide – même s’il est recommandé de le faire installer par un artisan compétent.

Inconvénients du béton désactivé

Devant ce revêtement de plus en plus plébiscité, on reconnaît néanmoins quelques inconvénients.

  • La mise en oeuvre du béton désactivé nécessite un fort volume d’eau autant pour le lavage (avec un appareil à haute pression) que pour le rinçage (arrosage traditionnel). Il faut alors trouver un moyen d’évacuer cette eau et créer un joint de retrait.
  • La récupération de l’eau peut être un problème. L’eau chargée de laitance et de calcium engendre en effet des salissures et rend inexploitable tout terrain pour le potager par exemple.
  • Poser du béton désactivé est un chantier qui peut rapidement devenir onéreux en fonction de la couleur et du type de granulat choisi.

Pour quelles applications utiliser le béton désactivé ?

Le béton désactivé peut être utilisé pour couvrir une allée de garage ou de jardin, une terrasse ou encore pour habiller un accès à une piscine. Dans ce dernier cas, le béton est toutefois moins rugueux et plus agréable au toucher. On choisit alors un béton imprimé.

Mais cet usage extérieur n’est pas exclusif, puisqu’on retrouve aussi du béton désactivé en intérieur, pour le revêtement d’une salle de bain par exemple. Ici, les graviers habituels sont remplacés par des galets plus conséquents, plus esthétiques et plus confortables.

béton désactivé

Réalisation William Bernard Paysagiste

Dosage et mise en œuvre du béton désactivé

Le choix des granulats

Le béton désactivé a la même composition que le béton ordinaire, c’est-à-dire que vous y trouvez de l’eau, des granulats (graviers) et du ciment.

Toutefois, contrairement à son homologue traditionnel, le béton désactivé laisse ses granulats apparents.

Ainsi, pour obtenir un certain aspect, vous devez prendre en compte le type de granulat (gravier, galets, etc.), mais aussi ses dimensions et la couleur.

Les étapes préparatoires

La 1ère étape consiste à bien préparer le chantier. Une fois que vous avez délimité la zone prévue pour la pose du béton, vous devez réaliser un terrassement. On recommande une épaisseur de 15 cm pour une allée carrossable à titre d’exemple.

L’étape suivante est le compactage. Phase durant laquelle vous devez repérer les pentes et le sens d’écoulement de l’eau. Placez ensuite les pavés en bordure de votre allée ou de votre terrasse et protégez-les avec un imperméabilisant avant de faire couler le béton.

Lorsque ces étapes préliminaires sont terminées, on peut commencer à poser le béton désactivé. Utilisez alors une toupie pour que le béton demeure relativement coulant, car sa prise est très rapide.

La mise en œuvre

C’est sa mise en œuvre qui fait la différence avec un béton classique. Lorsque le béton désactivé est posé sur votre allée ou votre terrasse, il y a en effet un geste à effectuer pour obtenir l’aspect souhaité. Commencez alors par appliquer un retardateur de prise sur votre béton frais.

Et après 24 à 48 heures de délai, retirez la couche de mortier à la surface du béton grâce à un nettoyeur haute pression pour que les granulats apparaissent.

Prix du béton désactivé

Une variation des tarifs

Le prix du béton désactivé varie selon de plusieurs facteurs :

  • Le prix des granulats intégrés en fonction de leur couleur et dimension.
  • Votre situation géographique.
  • Le prix de l’application. Il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel si vous n’avez jamais utilisé un produit désactivant auparavant.

D’autres facteurs entrent aussi dans la composition du prix du béton désactivé :

  • La surface à recouvrir.
  • L’épaisseur de la construction qui détermine le volume de béton nécessaire.
  • L’état de votre terrain : si des travaux de terrassement sont à prévoir parce que votre terrain est en pente, la facture peut alors monter.
  • Le tarif de la main d’œuvre : il est recommandé de faire faire des devis personnalisés auprès de deux ou trois artisans terrassiers.
  • Le prix des matériaux qui change d’un magasin à un autre.
  • La location éventuelle d’engin et de matériel : bétonnière, nettoyeur haute pression, camion-toupie, etc.

Prix du béton désactivé au m²

En règle générale, on estime que pour une grande surface, le coût du béton désactivé tourne autour de 30 €/m². Tandis que pour les petites surfaces — c’est-à-dire moins de 50 m² — ce tarif peut monter jusqu’à 150 €/m².

Le prix inclut la main d’œuvre (hors taxe), mais n’inclut pas les travaux de préparation du chantier (terrassement éventuel).

Le prix du béton désactivé varie aussi en fonction des éléments prévus pour sa fabrication, comme l’achat du béton ou du ciment, l’achat des granulats ou l’achat ou la location de matériel de chantier. Mais ils sont tous disponibles en magasin de bricolage à un prix accessible.

N’oubliez pas également de prendre en compte le transport de ces matériels et matériaux. En effet, leur poids et leur volume font que vous devez souvent louer un véhicule pour le transport.

Coût de pose du béton désactivé

La pose du béton désactivé demande une certaine maîtrise et technique, car sa prise est rapide… Sans oublier qu’il faut utiliser le nettoyeur haute pression avec précision. C’est pourquoi faire appel à un artisan terrassier est une bonne opération. Toutefois, celle-ci a un coût.

Le prix de la pose de béton désactivé par un professionnel dépend de plusieurs facteurs :

  • La superficie à couvrir : en dessous de 50 m², le prix est au plus fort.
  • L’épaisseur souhaitée, qui change la quantité de béton nécessaire.
  • La préparation éventuelle du terrain.
  • Le coût de la main-d’œuvre.

Ainsi, pour une surface de 25 à 50 m², comptez entre 100 et 150 €/m². Il faut également ajouter le coût de la préparation qui varie entre 20 et 50 €/m².

Pour une superficie de 51 à 150 m², comptez entre 50 et 90 €/m² + la préparation du chantier qui varie entre 20 et 35 €/m².

exemple béton désactivé

Réalisation Les Paysagistes Bretons

Durée des travaux

Selon la toponymie de votre terrain, la surface à couvrir, les travaux éventuels de terrassement et les conditions climatiques, la durée des travaux pour la pose d’un béton désactivé s’avère variable.

En effet, l’étape du décapage ne peut se faire que sous certaines conditions météo.

En règle générale, comptez environ 48 heures de travail pour une superficie de 20 m² avec le temps de séchage superficiel du béton désactivé.

Ce délai ne prend pas en compte la préparation de votre terrain.

Sommaire
Nom de l'article
Le béton désactivé : prix et mode d'emploi
Description
Le béton désactivé : définition, prix, avantages, inconvénients et applications concrètes.
Nom du publieur
www.terrain-construction.com
Logo