Quel budget pour l’extension d’une maison de 20, 30, 40 ou 50 m² ?

Quel budget pour l’extension d’une maison de 20, 30, 40 ou 50 m² ?
4 (80%) 2 vote[s]

Vous manquez de place dans votre maison et vous n’avez pas envie de déménager. Il existe la solution de l’extension. En effet, elle permet d’augmenter votre surface habitable de 20,30, 40, 50 m2 ou plus sans changer de logement. Agrandissement horizontal de plain-pied, surélévation, aménagement de combles ou d’un garage, vous aurez l’embarras du choix. Chacune de ses options répond à des besoins spécifiques, des goûts esthétiques, mais aussi à des contraintes liées à la configuration du lieu et à des budgets variés. Quelles sont les différentes techniques pour agrandir votre maison ? Et pour quel prix au m2 ?

Les différentes extensions de maison

Vous avez besoin de 20 ou 50 m2 supplémentaires? Il existe différentes façons de les apporter à votre maison.

Qu’est-ce qu’une extension de maison?

L’extension de maison vous permet d’adjoindre une ou plusieurs pièces à votre logement actuel. Les deux espaces communiquent ensemble. Elle se distingue de ce fait d’une annexe ou d’une dépendance.
L’agrandissement peut se faire de manière contiguë ou en surélévation.
De plus, il peut conserver le même style que votre maison ou s’en démarquer. Voici les différentes possibilités :

L’extension horizontale

Il s’agit de la solution la plus couramment pratiquée. Si vous disposez d’un terrain suffisamment grand, vous pouvez augmenter la surface de votre maison au sol. Pour se faire, plusieurs options s’offrent à vous : une extension à toit plat ou pentu, à un ou deux étages. Dans tous les cas, vous partez de zéro. En effet, terrassement, fondations, maçonnerie et couverture sont à prévoir.

L’ajout d’une véranda

Elle est également considérée comme une extension. C’est une option très appréciée des propriétaires. En effet, elle permet d’apporter de la luminosité, de créer une transition douce entre votre habitation actuelle et votre jardin, le tout pour un prix au m2 raisonnable.

La surélévation

Votre terrain est réduit, vos fondations sont solides, votre charpente est en bon état et la pente de votre toit inférieure à 30°. Dès lors, vous pouvez suréléver votre maison . Cette technique vous permet de ne pas augmenter l’emprise au sol de votre logement. Vous avez le choix d’ajouter un, deux étages supplémentaires ou seulement une pièce au-dessus d’un garage par exemple. Il s’agit dès lors d’une surélévation dite partielle et non totale.

Vous pouvez également entreprendre une rehausse de toiture si votre pente est modifiable ou bien prévoir un changement de pente. Cela vous permet de gagner quelques centimètres.

La création d’un sous-sol

Un nouvel espace sous votre maison est créé au niveau des fondations. Une excavation est alors mise en œuvre. Si votre terrain n’est pas grand et la hauteur sous plafond de votre sous-sol est supérieure à 2m10, cette solution peut être judicieuse.

L’aménagement des combles

Si vos combles sont suffisamment hauts sous plafond, vous pouvez envisager d’y concevoir une pièce à vivre. Isolation, création d’ouvertures, aménagement d’un escalier sont les différentes étapes à suivre.

L’aménagement de son garage

Salle de jeux, cuisine ou salon. Votre garage peut également bénéficier d’une transformation.

L’extension en container

Le container est une option originale d’agrandissement. Il peut être collé horizontalement ou verticalement à votre maison. Par ailleurs, pour créer un étage, il est possible de les empiler. Il faut noter qu’ils ne sont pas bien larges (environ 2,50 m). Votre extension sera donc toute en longueur (autour de 6 m)!

Ces différentes solutions d’extension n’ont pas toutes le même prix au m2. En effet, le budget à prévoir va dépendre d’un ensemble de choix que vous allez faire : matériaux, dimensions, en kit ou sur mesure, etc.
Par ailleurs, si vous décidez d’exploiter le bâti existant, votre extension vous reviendra moins cher qu’une construction de toutes pièces.

Quels sont les facteurs de variation du prix au m2 ?

Faire le choix du clé en main ou du sur mesure

Pour construire une extension, vous pouvez choisir une version préfabriquée (en kit) ou vous décider pour du sur mesure.

  • L’extension sur mesure
    Cette option vous permet de laisser libre cours à votre imagination et de coller au plus près de vos besoins et à la configuration de votre lieu. En effet, un architecte écoute et analyse vos attentes, étudie l’existant (bâti et environnement) et vous propose des solutions sous forme de plans. Mais ce travail a un coût.

  • L’extension en kit
    Vous trouverez des extensions en kit en bois, sous forme de container ou d’extension vitrée (véranda). Tous répondent à des dimensions standard, mais reviennent moins chers que du sur mesure. Murs, sols, toiture, plomberie, électricité sont livrés prêts à être installés sur le chantier.
    Si vous êtes bricoleurs, vous pourrez vous en charger. Par conséquent, vous n’aurez pas de coûts de main-d’œuvre.
    Attention, monter une extension horizontale est beaucoup plus abordable que d’entreprendre une surélévation. Dans ce cas, l’appel à un professionnel se justifie.

Les matériaux

Bois, béton, acier, verre, container, le choix du matériau influe sur le prix de votre extension. En général, le bois revient le moins cher, suivi par le béton puis le verre.

Les niveaux de finition, les aménagements intérieurs et le prix au m2

Gros œuvre (terrassement, fondations, maçonnerie, isolation et mise hors d’air et hors d’eau), second œuvre et équipement. Le niveau de finition de votre extension peut être plus ou moins abouti et donc le prix au m2 demandé par les poseurs élevé. De plus, selon le type d’extension choisi, vous aurez à acheter des huisseries, un revêtement de sol, un escalier, etc.

Par ailleurs, la fonctionnalité de l’espace conçu joue également. Ainsi, l’équipement d’une chambre à coucher revient moins cher que celui d’une cuisine.

Le choix des professionnels

Vous ne voulez, ou alors ne pouvez pas construire votre extension tout seul. De ce fait, les tarifs des professionnels présents sur le chantier vont impacter sur le prix de votre projet. Ils varient beaucoup d’un poseur à l’autre. En outre, si vous habitez dans une grande métropole, leurs tarifs et le prix du matériel seront surement plus chers que dans une petite ville.
Faites réaliser plusieurs devis pour pouvoir les comparer.

Par ailleurs, si vous devez (si la surface totale de votre maison extension comprise est supérieure à 150 m2) ou voulez faire appel à un architecte il pourra coordonner l’intervention de tous les corps de métier et se charger de toutes les démarches administratives. Ses tarifs peuvent représenter 8 à 15 % du coût total du chantier.

Les imprévus de chantier

Lors d’un chantier d’agrandissement de maison, il se peut que vous rencontriez certains problèmes. Par exemple, vos fondations ne sont peut-être pas assez solides pour soutenir une surélévation ou votre charpente n’est pas en bon état. Ainsi, pour éviter beaucoup de mauvaises surprises, faire appel à un architecte qui fera une étude du sol et des structures existantes est judicieux. Il vous assistera aussi en cas de litige.

Connaître le prix au m2 de mon extension de maison

Le prix d’une extension se calcule au mètre carré. Que vous choisissiez du bois ou du verre, un kit ou du sur mesure, il faut compter pour une construction neuve un budget minimum de 800 €. Voici leur classement du moins cher au plus cher.

Le prix au m2 pour un container

On peut trouver des containers en occasion ou neufs. Prévoyez un budget autour de 1500 € pour les premiers et à partir de 2500 € pour les seconds. Le prix au m2 débute à 900 € et peut aller jusqu’à 2400 €.

Que coûte l’aménagement d’un comble ?

L’exploitation du bâti existant est une des formules les moins chères. En effet, il faudra envisager un minimum de 500 € au m2. Pour 20m2, comptez ainsi un budget minimum de 10000 € et pour 50 m2 de 25000 €.

Quel est le budget pour une véranda ?

Vous pourrez disposer d’une véranda à partir de 800 € le m2. Mais les prix peuvent vite grimper selon les matériaux choisis, la forme de l’installation, etc. La moins chère est en PVC, suivie par l’alu et le bois. De ce fait, envisagez un premier prix autour de 16000 € pour 20 m2 et 40000 € pour 50 m2.

Le prix au m2 pour une extension de maison en bois

Le bois propose de nombreux avantages (écologique, confort thermique, légèreté mais aussi modularité, etc.). De plus, il est le matériau de construction le moins cher. Pour une version en kit, le prix au m2 est de 600 € à 1200 € .

Par contre, si vous voulez du sur mesure, prévoyez un budget entre 1500 € et 2000 € le m2.

 

Prix moyen pour 20 m2

Prix moyen pour 30 m2

Prix moyen pour 40 m2

Prix moyen pour 50 m2

Extension bois en kit

entre 12000 et 24000 €

entre 18000 et 36000 €

entre 24000 et 48000 €

entre 30000 et 60000 €

Extension horizontale avec ossature bois (gros œuvre et isolation)

Entre 30000 et 40000 €

Entre 45000 et 60000 €

Entre 60000 et 80000 €

Entre 75000 et 100000 €

Connaitre le prix au m2 pour une extension de maison en béton

Une extension en béton se raccorde parfaitement avec le bâti existant. L’ensemble est solide. Il faut compter une moyenne un prix au m2 de 1500 €.

 

Prix moyen pour 20 m2

Prix moyen pour 30 m2

Prix moyen pour 40 m2

Prix moyen pour 50 m2

Extension en béton ou parpaing

30000 €

45000 €

60000 €

75000 €

Quelle somme faut-il envisager pour une surélévation ?

Un budget minimum de 1900 € par m2 doit être prévu pour les travaux les moins complexes.

 

Prix moyen pour 20 m2

Prix moyen pour 30 m2

Prix moyen pour 40 m2

Prix moyen pour 50 m2

Surélévation

à partir de 38 000 €

à partir de 57 000 €

à partir de 76 000 €

à partir de 95 000 €

Le budget minimum à prévoir pour une extension de maison acier et verre

Pour une extension moderne et toute en légèreté, le verre et l’acier se combinent parfaitement. Prévoyez un budget autour de 2000 € le m2.

 

Prix moyen pour 20 m2

Prix moyen pour 30 m2

Prix moyen pour 40 m2

Prix moyen pour 50 m2

Extension acier et verre

40000 €

60000 €

80000 €

100000 €

Le prix pour l’extension d’une maison dépend de nombreuses variables. Ainsi, pour éviter les mauvaises surprises en cours de chantier, il est important de bien préparer son projet et de calibrer son budget. Pour cela, il est possible de s’appuyer sur des professionnels du bâtiment, architecte ou maitre d’œuvre. Quoi qu’il en soit, le projet réalisé représentera une vraie valeur ajoutée pour votre bien en cas de revente.