Quel prix pour une piscine intérieure ?

piscine spa

Pouvoir se baigner dans sa piscine été comme hiver. Être à l’abri du froid, de la pluie, du vent, tout en faisant quelques longueurs. En somme, la sensation d’être en vacances toute l’année… La piscine intérieure – ou piscine couverte – un rêve pour beaucoup d’entre nous. Regardons de plus près en quoi la piscine intérieure est un chantier de grande ampleur.

Les avantages d’une piscine intérieure

Un entretien limité

Everblue

Avoir une piscine au cœur de sa maison offre bien sûr des moments formidables en famille, en plus d’un luxe évident. Mais ce n’est pas le seul avantage de la piscine intérieure. En effet, l’entretien régulier ternit un peu le fait d’avoir une piscine extérieure. Ramasser les feuilles et autres intrus apportés par le vent, alors que l’on profite de sa piscine seulement pendant quelques mois… Ce n’est pas le cas avec la piscine intérieure, totalement à l’abri.

Profiter de sa piscine peu importe la météo

Desjoyaux

De la même manière, se baigner dans une piscine extérieure de nombreux mois ne profite hélas qu’aux habitants du sud de la France. Au Centre, à l’Est et au Nord, la piscine reste agréable mais sur une bien moins longue période. Dans ce cas-là, l’investissement peut sembler trop élevé par rapport à l’utilisation réelle de la piscine. À l’inverse, la construction d’une piscine intérieure est particulièrement indiquée dans les régions qui ne bénéficient justement pas de soleil toute l’année. L’investissement prend alors une autre dimension.

La construction d’une piscine intérieure

Diffazur

En parallèle de la construction de la maison

Si vous souhaitez une piscine couverte, l’ajouter à votre projet de construction vous facilitera les choses. La pièce lui étant dédiée dès le départ, elle fait donc partie du permis de construire et s’intègre parfaitement à l’architecture générale.

Dans une maison existante ou avec une extension

L’Esprit Piscine

Le processus se complique quelque peu lorsqu’il s’agit de l’ajouter à une maison existante. En effet, dans ce cas, les travaux sont d’une grande ampleur. Et, à moins d’avoir déjà une grande pièce ou une vaste véranda susceptible de l’accueillir, il faut donc agrandir sa maison. Ce qui suppose bien évidemment d’avoir un budget suffisamment élevé.

Dans tous les cas, le constructeur doit effectuer une étude de sol. En effet, sans cette étape, le creusement de votre piscine peut entraîner une déstabilisation de toute votre habitation.

Aujourd’hui, les architectes et les constructeurs de piscines savent élaborer de magnifiques projets d’extensions de ce type. Il est désormais possible, par exemple, de faire réaliser une extension en bois pour accueillir sa piscine couverte. Des vérandalistes proposent également la construction de vérandas spécifiques à ce type d’aménagement, comme le spécialiste GUSTAVE RIDEAUX.

Isolation, régulation de l’humidité, chauffage

Piscines Caron

Dans tous les cas, votre pièce doit être aménagée pour accueillir votre piscine mais aussi être conforme aux contraintes générées par celle-ci. En effet, installer une piscine couverte nécessite une isolation particulière et un système de régulation de l’humidité. Sans parler du système de chauffage, pour la pièce en elle-même et pour l’eau.

Votre pièce doit ainsi répondre à plusieurs critères :

  • Être bien isolée pour être protégée du froid extérieur et maintenir un taux d’humidité autour de 60%. Un déshumidificateur et un système de ventilation sont alors nécessaires. Ce duo permet de juguler l’eau par évaporation et évite la condensation. Dans le cas contraire, la pièce qui accueille votre piscine risque de se détériorer rapidement en raison des moisissures.
  • Avoir une bonne isolation phonique. En effet, une piscine intérieure émet toujours un bruit de ronflement dû au système de chauffage. Et la présence d’un bassin entraîne également une résonance.
  • Être chauffée tout en faisant des économies d’énergie. Votre installation doit en effet prévoir le chauffage de l’eau et de la pièce. Votre système de chauffage doit alors se prolonger dans cette pièce. Quant à l’eau de la piscine, la pompe à chaleur est le système le plus simple et le plus sûr. La montée en température est lente mais la chaleur reste constante.

Le prix d’une piscine intérieure

Bourdoncle Piscines & Spas

Venons-en enfin à ce qui fâche… le prix d’une piscine intérieure. Pour dire les choses simplement : une piscine intérieure coûte quasiment deux fois plus cher qu’une piscine classique. Mais il existe deux sortes de piscines intérieures, avec un rapport qualité-prix différent.

Prix d’une piscine intérieure béton

Offrant un véritable design architectural et une robustesse à toute épreuve, la piscine intérieure béton est un must. Mais cette option haut de gamme nécessite des travaux importants et sur la durée, en raison du temps du séchage notamment. En tout, et en fonction de la forme de la piscine, cela peut durer plusieurs mois. Opter pour ce choix nécessite donc d’anticiper son projet de construction.

De plus, le liner qui recouvre le bassin doit être changé assez régulièrement, tous les 10 ans environ, bien que certains aient une durée de vie plus longue. Vérifiez impérativement cette information avec votre pisciniste à l’établissement du devis.

Bien sûr, il n’y a pas de prix fixe pour une piscine intérieure béton. Cela dépend essentiellement de la qualité et de la durabilité des matériaux, de la forme et de la taille de la piscine. D’une manière générale, comptez au minimum 50 000 €. Un prix, bien entendu, qui ne comprend pas la construction éventuelle d’une extension ou d’une véranda.

Prix d’une piscine intérieure coque

Pour un budget un peu moins élevé, la piscine coque est une bonne option. Pour un prix minimum variant entre 25 000 et 30 000 €, vous pouvez obtenir la piscine intérieure de vos rêves.

Autre avantage, puisque l’étanchéité est réalisée en amont, son installation ne prend que quelques jours. Mais à condition que la livraison de la piscine soit possible, tout dépend de la configuration de votre terrain et de vos ouvertures.

Mais, moins robuste que le béton, sujette aux mouvements du sol, la coque en polyester, acrylique ou même fibre de verre, peut se détériorer. Sa durée de vie est donc inférieure à une piscine en béton.

Piscine intérieure et impôts

Faire construire une piscine, qu’elle soit extérieure ou intérieure, entraîne inévitablement une hausse des impôts locaux. Qu’elle soit enterrée ou hors-sol, et à partir du moment où « elle ne peut être déplacée sans être démolie », « elle constitue un élément d’agrément bâti formant une dépendance qui doit être prise en compte pour l’établissement de la taxe d’habitation et de la taxe foncière ». Pour autant il est possible, dans certaines conditions, d’être exonéré de la hausse de la taxe foncière pendant 2 ans.

Pour être en règle avec l’administration fiscale, vous devez dans tous les cas déclarer votre piscine au maximum 90 jours après la fin de sa construction. Et ce, au moyen de la déclaration 6704 IL.

La sécurité de votre piscine intérieure

Parce qu’elle est incluse dans un bâtiment, une piscine intérieure n’est pas concernée par la loi sécurité sur les bassins.

Cependant, pensez bien sûr à fermer la porte à clé si des enfants sont susceptibles d’y entrer et d’installer une bâche. De la même manière, la surveillance reste primordiale.

Rêve de luxe ou rêve d’une vie, construire une piscine intérieure est, dans tous les cas, un projet très important. Comme pour la construction de votre maison, choisir un pisciniste de confiance est essentiel pour obtenir le résultat espéré. Et, bientôt, vous profiterez du bonheur d’une baignade en décembre dans votre propre maison… 

Sommaire
Nom de l'article
Quel prix pour une piscine intérieure ?
Description
Retrouvez dans cet article tous les détails pour connaître le prix que vous coûtera l'installation et l'entretien d'une piscine intérieure.
Nom du publieur
www.terrain-construction.com
Logo