Comment appliquer les règles du Feng Shui dans sa maison ?

intérieur moderne feng shui

Pratique chinoise ancestrale, le Feng Shui regroupe un ensemble de techniques à appliquer à la maison. Celles-ci visent à développer bien-être et équilibre. Basé sur le principe de la circulation de l’énergie, le Chi, le Feng Shui permet de mettre en place un aménagement où règne l’harmonie. Partons à la découverte de cet art de vivre, qui nous invite à ralentir nos rythmes de vie afin de développer l’énergie nécessaire à notre épanouissement.

Le Feng Shui : de la théorie à la pratique

La théorie du Feng Shui repose sur la libre circulation du Chi. Il représente l’énergie qui circule dans notre corps, notre environnement et nos habitats. Pour faciliter cette circulation, il faut un bon équilibre entre le Yin et le Yang. Le Yin symbolise le féminin, la douceur, la terre, l’énergie qui reçoit. Alors que le Yang incarne le masculin, le ciel, la force et l’énergie qui donne. Ces deux forces sont opposées et complémentaires. Le principe fondamental du Feng Shui repose donc sur ce juste milieu entre ombre et lumière, bruit et silence, force et douceur. Le Feng Shui se base également sur la théorie des 5 éléments : l’eau, la terre, le feu, le bois et le métal. Il est ainsi nécessaire de veiller à respecter leur équilibre et leur complémentarité.

D’autre part, le Feng Shui prend en considération le caractère de chaque personne, afin de ne pas exacerber, dans son environnement, un élément déjà marqué dans sa personnalité. Par exemple, chez une personne au caractère Feu on évitera les tons rouges, les objets pointus et l’élément Eau en trop grande quantité. Une fois le chi de notre intérieur équilibré, nous allons ensuite pouvoir agir sur les 8 aspirations de l’existence, en fonction des améliorations que nous souhaitons apporter à nos vies :

  • la prospérité, soit l’argent et la richesse (intérieure et extérieure)
  • la reconnaissance
  • la carrière et les perspectives professionnelles
  • les enfants et la créativité
  • le bonheur conjugal et la famille
  • la santé et la vitalité
  • le savoir : les connaissances, l’éducation et le développement personnel
  • les relations avec les autres
salon feng shui

Crédit photo : @ikea

Comment appliquer le Feng Shui à mon intérieur ?

Le Feng Shui nécessite un travail d’introspection pour identifier les problèmes rencontrés. Ceux-ci peuvent être sentimentaux, relationnels, financiers, de tristesse ou de manque de confiance en soi. Ensuite, l’enjeu sera de faire un parallèle avec son intérieur, en tentant de l’observer avec un regard neutre. Est-il suffisamment coloré, rangé, organisé, chaleureux, éclairé, lumineux ? Il y a fort à parier que vous constaterez des similitudes entre votre vie intérieure et l’état de votre maison. Mais rien de surprenant à cela, car notre habitat est le reflet de nous-même et de nos âmes !

Par quoi commencer ?

Un grand ménage ! Le Feng Shui est l’ennemi de la poussière, des coins sombres et encombrés et des objets inutiles et entassés. Pour cela, on nettoie sa maison en déplaçant les meubles, en secouant tapis, coussins et rideaux. Bref, on fait place nette, tout en aérant chaque pièce. Cette démarche va vous permettre d’évacuer frustrations et soucis et de faire entrer un air neuf.

Dans un second temps, il faudra s’attaquer au désordre qui fait stagner le Chi. Exit donc les vieux journaux qui s’accumulent, les vêtements qui s’empilent et les bibelots inutiles. Vous serez amenés à ne garder que ce qui compte et a de la valeur à vos yeux. En triant, classant et ordonnant, vous y verrez plus clair, chez vous mais aussi dans votre fort intérieur et serez prêt à appliquer les préceptes du Feng Shui.

A chaque pièce sa propre énergie

L’entrée

C’est par elle qu’entre le Chi dans nos intérieurs et c’est aussi le lieu d’accueil des visiteurs. Elle doit donc être ordonnée et bien éclairée. Vous pouvez positionner un miroir sur un mur latéral pour aider le Chi à circuler. Par contre, évitez de le placer face à la porte, ce qui ferait repartir l’énergie. Prévoyez également des rangements adaptés pour vos manteaux et chaussures, afin d’éviter qu’ils ne s’entassent.

Le salon

C’est une pièce centrale, qui doit aussi bien convenir pour la vie de famille que pour la vie sociale. On choisira des canapés et fauteuils confortables, aux formes arrondies. Pensez à limiter les objets triangulaires, les meubles à angles saillants ou les plantes à feuillage pointu. L’éclairage doit être modulable, pour s’adapter aux moments de la journée et aux circonstances. On privilégiera donc plusieurs sources lumineuses à l’éclairage indirect et aux teintes chaudes.

Afin d’apporter chaleur et dynamisme à la pièce, vous pouvez mixer les couleurs et les textures des coussins, tapis et rideaux, tout en apportant des touches de dur et de brillant grâce à des vases et objets de décoration. Pour les murs, on optera pour des couleurs tendres, en déclinant des tonalités de jaune, ocre, crème ou beige, qui favorisent l’harmonie. Si vous avez la chance de posséder une cheminée, servez-vous en régulièrement, car elle apporte un sentiment de bien-être. Mais pensez à l’isoler la belle saison venue, via des objets imposants ou une plante, pour éviter que le Chi ne se disperse.

décoration salon

La cuisine

Dans les principes du Feng Shui, la nourriture est associée à la fortune, la santé et la famille. La cuisine est donc une des pièces les plus importantes de la maison. On soignera ainsi son agencement en la rendant la plus fonctionnelle possible, avec des rangements ordonnés et une circulation aisée. Le plan de travail devra être orienté de façon à ne pas tourner le dos à la porte lorsqu’on cuisine. Les couleurs claires, comme le jaune, ou les tons brun foncé, chargent la nourriture d’énergie conviviale et vivifiante.

La chambre

Elle doit être le lieu où règne l’harmonie et le confort, pour permettre de se ressourcer. La position du lit doit ainsi être soigneusement choisie. Il devra se situer le plus loin possible de la porte et d’une fenêtre et de préférence la tête contre un mur.
Si vous le pouvez, bannissez les appareils électriques et les ondes de cette pièce, ainsi que les fontaines et les aquariums. Si vous souhaitez y installer un miroir, évitez de le positionner face à votre lit sous peine d’avoir un sommeil agité. Les couleurs devront être chaudes et douces, en évitant le rouge, le jaune vif ou le orange, couleurs dynamisantes inappropriées dans ce lieu de repos.

La salle de bain

Lieu humide par excellence, la salle de bain doit être bien ventilée pour éviter au Chi de stagner. Si vous ne possédez pas de fenêtre, vous pouvez installer des miroirs pour créer l’illusion d’espace. Côté coloris et matériaux, osez les mélanges selon vos goûts et vos envies. L’essentiel est de vous y sentir à votre aise pour profiter d’un moment de bien-être et de soin.

En résumé

Ne faites pas table rase de votre décoration actuelle ! Le principe du Feng Shui n’est pas de calquer une décoration type. Il vous invite à appliquer des méthodes précises et faciles à mettre en œuvre pour créer une atmosphère qui vous ressemble. En choisissant les couleurs selon leur impact, en mixant les matières issues des cinq éléments et en positionnant le mobilier de manière judicieuse, vous retrouverez un intérieur harmonieux. Il vous permettra ainsi d’atteindre une plénitude physique, morale et intellectuelle.