Sol terrasse : 10 idées de revêtement !

terrasse bois
Sol terrasse : 10 idées de revêtement !
4 (80%) 1 vote

Le soleil déborde des nuages… et l’envie de concevoir le sol de votre terrasse se fait sentir. Mais que choisir comme revêtement ? Entre esthétique, prix et performances techniques, pas toujours facile de s’y retrouver. Carrelage, pierre naturelle, bois ou même gazon synthétique… pour vous, nous avons fait le tour des possibilités, des plus connues aux plus surprenantes. Assorties chacune de leurs avantages et inconvénients, voici 10 idées de revêtement pour votre terrasse.

Carrelage

Le carrelage. Il sonne pour beaucoup comme une évidence lorsque vient le moment de faire ou refaire son sol de terrasse. Et pour cause ! Pratique côté entretien, il offre aussi une infinité de possibilités esthétiques : s’il permet de jouer à l’envi avec formes, tailles, couleurs et motifs, il imite aussi à la perfection bois, pierre, ardoise ou béton, sans vous en infliger les inconvénients. Attention, cela dit, à le choisir bien assorti à son environnement : on le verra de l’intérieur de la maison et il ne doit pas jurer non plus avec les éventuels graviers d’une allée de garage… et exit les carrelages trop sombres, qui brûlent vite les pieds nus en été. Le barbecue… c’est un peu plus loin !

Si le tarif reste bien sûr un critère de choix (de 15 à plus de 100 € /m2), prenez toutefois garde à ne pas vous précipiter, tête baissée et carte bleue dégainée, sur les premiers prix ! Impensable en effet d’investir dans un carrelage sans en considérer les caractéristiques techniques : résistant (au gel, à la pluie, aux chocs, à l’usure…), il devra aussi être sécurisant. Pour éviter les vols planés – notamment à vos enfants qui adoreront y courir ! – n’oubliez pas, ainsi, de vérifier sa finition antidérapante (« R » > 10).

Le top ? Le gré cérame… Parfaitement adapté aux fortes variations de température, supportant bien les chocs et s’usant peu, sa couleur est réputée inaltérable et il ne craint pas les taches. Intéressant pour un sol terrasse !

Carreaux Déco

Béton et béton décoratif

Un revêtement terrasse extérieure pas trop cher et dans le vent ? Vous l’avez trouvé ! Moins répandues que les terrasses carrelage ou bois, les terrasses béton ont pourtant tout pour plaire : extrêmement résistantes, design, très faciles d’entretien et… économiques… elles garantissent un rapport qualité-prix convaincant pour une terrasse qui sort de l’ordinaire (à partir de 20 €/m² pour du béton décoratif, même si les prix peuvent évidemment grimper, ici aussi, au-delà de la centaine d’euros).

Le design, parlons-en : imprimé au pochoir, lissé, imitation bois ou pierre naturelle, ciré, « désactivé » (aspect gravillon avec un léger relief), « sablé », « balayé », etc., le béton peut même être teinté dans la masse pour une esthétique des plus personnalisée.

Seuls impératifs : faire appel à un professionnel pour éviter les fissures (sauf si vous êtes excellent bricoleur), et assurer à votre sol de terrasse une étanchéité parfaite en appliquant des produits spécifiques. Attention : il faut pour cela attendre un petit mois après son coulage, et éviter, pendant ces travaux, temps pluvieux ou plein soleil.

La Maison des Travaux

Bois naturel

Du bois naturel pour votre sol de terrasse, c’est bien sûr tentant. Matériau à la fois traditionnel, naturel et chaleureux, il nécessite toutefois une grande attention au moment de son choix, et pas mal d’entretien.

Si les premiers prix peuvent sembler intéressants, ne vous y fiez pas : à 2€ la lame, vous ne profiterez pas longtemps de votre terrasse ! Choisissez-les épaisses (pour la solidité), pas trop larges (pour éviter leur déformation, surtout si elles sont fines) et peu noueuses. Côté essences, les résineux traités par Autoclave peuvent faire l’affaire, d’autant qu’ils sont environ 2 fois moins chers que les bois exotiques (jusqu’à 10 €/m²), certes souvent plus design et résistants. Entre les deux, tant en termes de résistance que de prix, vous trouverez les feuillus (châtaigner ou chêne). Quoi qu’il arrive, les lames choisies doivent impérativement être au minimum de Classe 4 pour résister à l’humidité stagnante.

Alors oui, un revêtement de sol de terrasse en bois naturel, c’est vraiment joli. Mais les inconvénients sont bien là : sans nettoyage tous les 6 mois au balai brosse et à l’eau savonneuse, et application annuelle d’un saturateur, le bois grisonne et devient glissant. Une contrainte essentielle à prendre en compte.

Les Jardins Citadins

Bois composite

Un sol de terrasse en bois naturel vous fait peur (ou nous vous avons fait peur avec les contraintes d’entretien) ? Pensez au bois composite pour votre revêtement de terrasse ! Composé surtout de déchets de scierie et de résines plastiques de recyclage, teinté dans la masse et disponible en lames, dalles ou caillebotis, il fait parfaitement illusion…

Et s’il est certes un peu plus cher (entre 40 et 150 €/m²), il présente de multiples avantages : ne nécessitant ni finitions, ni entretien, il résiste parfaitement à l’humidité, ne devient pas glissant, et vous évitera certainement quelques échardes. Pas de risque qu’il ne se fendille non plus. La plupart des fabricants proposent même des garanties de 25 ans !

À proscrire toutefois : les lames alvéolaires. Préférez-leur des lames pleines, moins fragiles même si légèrement plus onéreuses. Pour éviter l’aspect « plastique », concentrez-vous aussi sur un mélange contenant au minimum 50% de bois !

Les Jardins Citadins

Pierre naturelle

Pour votre sol de terrasse, c’est l’élégance que vous recherchez ? La pierre naturelle est là pour vous servir… Pas donnée (seuls l’ardoise et le quartzite peuvent vous faire espérer un mètre carré à moins de 30 € – comptez entre 50 et 200 € sinon !), elle est pourtant parfaite pour apporter authenticité et charme à votre terrasse extérieure. La diversité des pierres est par ailleurs telle que vous êtes certain de pouvoir accorder votre terrasse au style de votre maison : granit, pierre calcaire, pierre bleue belge, marbre, ardoise… chacune avec ses forces et ses faiblesses. Autant dire qu’avant de craquer pour une esthétique, renseignez-vous sur les caractéristiques techniques de votre coup de cœur ! Le marbre, par exemple, s’avérera – contrairement au granit – sensible à l’eau et aux taches. L’ardoise risquera quant à elle de bien chauffer en été : gare aux pieds nus ! Quant à la pierre calcaire, il faudra l’imperméabilisé et lui offrir un traitement oléofuge…

Le prix d’un sol terrasse en pierre naturel vous rebute ? Visez éventuellement la pierre reconstituée : un effet pierre naturelle à moindre coût (80 €/m² max), à partir de pierre concassée et de liants naturels (ciment…), le tout très résistant aux chocs et aux variations de température.

Paysages Conseil

L’aménagement extérieur de votre maison : comment faire et à quel prix ?

Moquette de pierre

Connaissez-vous la « moquette de pierre » ? Ce revêtement à base de résine et de granulats de pierres naturelles (marbre, quartz…) conjugue un maximum d’avantages : esthétique, mais aussi drainant, stable aux UV, résistant au gel, et antidérapant (même mouillé) tout en restant agréable sous les pieds. Il offre par ailleurs un large choix de finitions : à vous les motifs, les mix entre les coloris et les frises… Et bon à savoir : il peut être posé avec un éclairage de sol. Comptez entre 35 et 100 €/m².

Moquette de Pierre

Gazon synthétique

Y aviez-vous pensé ? Pour un brin d’originalité à peu de frais (mais aussi pour peu de temps, vu qu’il s’abime vite !), installez du gazon synthétique ! Vendu entre 20 et 40 €/m², il est facile à poser et transforme votre terrasse vieillotte ou tout juste bétonnée en agréable lieu de détente. Mais attention au piétinement et aux marques de table, de chaises ou de parasol : l’aplatissement n’est jamais loin…

Green Eco Concept

Carreaux de ciment

Pour le moins bourrés de charme, les carreaux de ciment apportent à votre sol terrasse un petit quelques chose d’indescriptible, mêlant avec finesse le suranné et l’actuel. Apparus au milieu du 19e siècle, ils tombèrent dans l’oubli pendant un bon moment… mais reprennent aujourd’hui du galon ! Offrant de multiples possibilités décoratives, ils sont malheureusement poreux, nécessitant un entretien particulier et régulier. Autre inconvénient : fabriqués de manière artisanale, ils coûtent cher (entre 50 et 180 €/m²) ! Attention à bien vérifier que ceux qui vous plaisent peuvent effectivement se poser en terrasse…

Atelier Français

Caoutchouc

Du caoutchouc pour votre sol de terrasse ? Pourquoi pas… surtout si vous avez des enfants ! Certes, l’esthétique n’est pas nécessairement son point fort. Certes, vous aviez en vue un superbe dallage en pierre naturelle. Mais en comparant les prix… finalement… le caoutchouc, avec sa résistance aux grands écarts de température et au piétinement, peut se révéler être une bonne option. Vous en trouverez à partir de 20 €/m².

Warco

Cosse de riz

Dernière option, encore méconnue (mais pas pour longtemps !) : le sol de terrasse en cosse de riz. Un matériau composite qui cumule les avantages. Entre ses vertus écolos (il est 100 % biodégradable), sa résistance aux UV et à l’eau, son caractère antidérapant et le peu d’entretien qu’il requiert, il gagne du terrain sur les terrasses en pierre ou en bois, même composite. Accessible aux particuliers depuis quelques années seulement, il bluffe par sa ressemblance avec le bois, sans risque de fendillement ou d’échardes ! Un large panel de lasures permet de personnaliser sa teinte, généralement dans des tons naturels au moment de l’achat. Admettons tout de même que son prix reste élevé, avec une moyenne autour de 60-70 €/m². Misons malgré tout sur une prochaine augmentation de la demande, qui devrait permettre de faire un peu baisser les tarifs.

Resysta


Nous finissons ici notre revue des différents revêtements possibles pour votre sol terrasse ! Nous espérons que vous avez pu faire votre marché parmi les solutions présentées. Pas cher ou luxueux, nature ou plus design… Ne reste qu’à passer aux travaux. À vos mètres, prêts… partez !