Pour ou Contre la Surélévation de Maison ?

Surélévation Maison par l'Architecte Agnes & Agnes

Vous habitez en ville, votre terrain n’est pas grand, mais vous manquez d’espace dans votre logement. La surélévation ou extension de maison verticale est la solution. En effet, elle vous permet de gagner de l’espace sans augmenter votre emprise au sol. De plus, elle apporte une vraie valeur ajoutée à votre patrimoine. Comment se présente-t-elle, quels sont ses avantages et son prix ?

La surélévation : qu’est-ce que c’est ?

Opter pour une extension de sa maison est la solution idéale pour gagner des m2 dans son habitation sans déménager. Il est fréquent de pratiquer un agrandissement horizontal, mais il est également possible de le faire en hauteur. Il s’agit alors d’une surélévation. Quel est son principe et à quoi répond-elle?

Pourquoi faire une surélévation?

Vous ne disposez pas de suffisamment de terrain pour pratiquer un agrandissement horizontal. De plus, l’aménagement de vos combles n’est pas imaginable car leur volume n’est pas suffisant. La surélévation est la réponse à votre problématique. Elle est idéale dans un contexte urbain où le prix du m2 est très cher et permet d’apporter une belle valeur ajoutée à votre bien.

Vous pouvez aussi décider d’en réaliser une pour son esthétique et les possibilités d’aménagement qu’elle offre.

Le principe

Surélever sa maison peut se faire de deux manières : totale ou partielle. Dans le premier cas, vous ajoutez un étage entier, ou plusieurs, à la construction existante. Dans le deuxième cas, vous aménagez uniquement une pièce. Cela peut se faire sur un garage par exemple.

Les travaux en 9 étapes

Les travaux qu’une surélévation impliquent sont en général plus compliqués que ceux nécessaires à une extension horizontale. En effet, les artisans vont toucher à votre toiture existante. Quelles sont les principales étapes de ces travaux?

  1. L’étude des fondations, des murs porteurs et de votre toiture :
    Votre maison actuelle doit pouvoir supporter la charge de l’extension. U
    n bureau d’étude doit faire une étude des sols, mais aussi des fondations, de la charpente et des murs porteurs. Pour vérifier les fondations, une excavation est entreprise. Pour les murs, il faut réaliser une étude de résistance des matériaux. Si l’ensemble n’est pas assez solide, il faut les renforcer.
  2. La dépose de votre toiture :
    Les matériaux de couverture (tuiles, ardoise, etc.) de votre toiture existante sont retirés.
  3. Les poutres qui vont servir à la pose de la structure et du sol sont installées.
  4. Les artisans découpent votre charpente et protègent ensuite le chantier contre les intempéries.
  5. Les murs sont rehaussés et les nouvelles parois sont élevées.
    Celles-ci sont fabriquées en atelier ou en usine et sont montées sur le site.
  6. L’installation de la nouvelle charpente avec ses poutres est aménagée.
  7. La toiture neuve et l’isolant sont posés.
  8. La pose de l’escalier permettant la communication entre l’existant et l’extension est entreprise.
  9. L’aménagement intérieur et les revêtements extérieurs sont mis en place.

Quelle est la réglementation à suivre pour réaliser une surélévation de maison?

Comme pour toute extension, la construction d’une surélévation exige de se conformer aux réglementations en vigueur.

Le PLU

Tout d’abord, vous devez consulter le Plan local d’urbanisme de votre commune qui définit la destination générale des sols. La plupart des collectivités en disposent. Vous pouvez l’étudier au service urbanisme de votre mairie ou en ligne. Ce document vous permet de savoir ce que vous avez le droit de faire sur votre terrain.
Est-il constructible
? Quelles sont les contraintes éventuelles à respecter (couleurs, matériaux exigés pour les constructions)?

Puis, si l’installation de votre élévation est possible, un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux doit être déposé dans votre mairie.

Permis de construire versus déclaration préalable de travaux

  • Votre maison est située dans une zone soumise à un PLU ? Si la surface de plancher de votre surélévation est supérieure à 40m2 (ou qu’elle dépasse 150 m2 additionnée à votre bâti existant), une demande de permis de construire doit être déposée dans votre mairie. Si vous touchez à des bâtiments classés « monuments historiques » ou modifiez la structure du bâtiment tout en changeant sa destination, il sera obligatoire également.
  • Votre construction est située dans une zone protégée ? Le projet doit être soumis à un architecte des Bâtiments de France.
  • Dans le cas d’un terrain d’une commune non soumis à PLU, votre demande de permis de construire devra se faire dès 20m2.
  • Dans le cas d’une surélévation présentant une emprise au sol ou une surface de plancher inférieure ou égale à 40 m2, une simple déclaration préalable de travaux doit être faite.

Par ailleurs, consultez l’acte notarié lié à l’achat de votre terrain. Parfois, certaines clauses limitent les travaux de surélévation, notamment dans un environnement de lotissement.

surélévation 2 étages
Cabinet d’Architecture Agnès & Agnès

Quels sont les avantages d’une surélévation de maison ?

Surélever votre maison offre de nombreux avantages en plus d’augmenter votre surface habitable.

Une esthétique atypique

La surélévation permet de rendre votre maison unique. Combinaisons d’un bâti ancien avec une extension contemporaine, terrasses, balcon, toits déstructurés, etc. Les possibilités sont nombreuses. Elles le sont tout particulièrement quand elles sont réalisées en bois. C’est un matériau souple et modulable. 

extension verticale ossature et bardage bois
https://maisonboisdarchitecte.com/

Une meilleure isolation

Les déperditions de chaleur d’une maison se font en bonne partie au niveau du toit. De ce fait, les travaux d’extension verticale sont l’occasion d’apporter une meilleure isolation à votre habitation. Votre nouvel espace sera agréable en hiver et en été, et améliorera le confort thermique dans tout le reste de votre logement.

L’isolation doit être réalisée au niveau de la toiture, mais aussi à l’endroit des parois neuves et de la jonction entre les murs d’origine et l’agrandissement. Elle peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Cette dernière solution permet de ne pas perdre de m2 à l’intérieur de vos nouvelles pièces.

Par ailleurs, vous pouvez intégrer à votre toiture fraichement créée des panneaux photovoltaïques ou solaires, ou pourquoi pas, un système de récupération des eaux de pluie.

Un engagement en matière de développement durable des villes

En plus d’améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation grâce à votre surélévation, vous contribuez à la lutte contre la consommation d’espaces. En effet, pour contrer l’étalement urbain, la loi Grenelle 2 renforce l’idée du renouvellement urbain c’est-à-dire de la construction de la ville sur la ville. Le rehaussement des bâtiments participe à cette volonté de densification urbaine.

Comment surélever sa maison ?

Votre surélévation peut être de différents types.

  • Elle peut consister à ajouter un étage entier. Cela implique de procéder à un rehaussement de toiture et de créer de nouveaux murs.
  • La surélévation peut aussi consister à concevoir uniquement une pièce supplémentaire au-dessus d’une pièce existante.
  • Vous pouvez également changer la pente de votre toit sans transformer les murs supportant la charpente existante. Vos combles deviennent ainsi habitables. Cela est possible dans des régions où les pentes de toit peuvent être à 45°.
  • Si votre toit dispose d’une pente supérieure à 30° et que la hauteur sous plafond de vos combles est suffisante, vous pouvez aussi aménager ceux-ci.

Pour connaitre la faisabilité du projet qui vous séduit et répond à vos besoins, il faut étudier les contraintes éventuelles imposées par le bâti existant.

  • De quel type de charpente est équipée votre maison et est-elle en bon état?
  • Vos fondations, vos murs porteurs sont-ils solides?

Cubique, déstructurée, ronde, etc. Votre surélévation peut également prendre plusieurs formes et son toit peut être plat ou pentu.

Pour construire l’extension verticale idéale, faire appel à un architecte est recommandé.

Avant

Quel matériau faut-il utiliser pour la structure de la surélévation de sa maison ?

Béton, acier, bois. Le choix du matériau pour chacun des éléments de votre extension dépend de considérations techniques, budgétaires et esthétiques.

Le béton

Solide, le béton est cependant lourd. Par conséquent, il peut uniquement être utilisé si les fondations et les murs porteurs de la maison sont robustes.

Pour plus de légèreté, il est possible de construire sa surélévation en béton cellulaire. Il est plus cher, mais présente de meilleures performances thermiques.

L’acier

Léger et design, l’acier est facile à poser. Il se marie parfaitement avec des baies vitrées.

Le bois

Il est le matériau idéal pour votre extension verticale. Naturel, biodégradable, durable, solide, il est également souple et permet une grande modularité. La majorité des éléments de votre construction peut être fabriquée en atelier ou en usine ce qui diminue la durée du chantier et donc les coûts de main-d’œuvre. Par ailleurs, une ossature bois offre de bonnes performances thermiques, bien plus que le béton par exemple.

Les chantiers utilisant du bois sont propres et secs  (contrairement au béton par exemple). Ils ne produisent pas de déchets et occasionnent peu de nuisances.

Quel prix pour une surélévation de maison ?

Il y a autant de prix différents que de types de surélévations. Matériaux de la structure et du revêtement extérieur, superficie mais aussi complexité du chantier, kit ou sur mesure, choix des artisans, intervention d’un architecte, aménagement intérieur, type de toiture, etc. Le prix de votre surélévation dépend de nombreux critères.

Type de surélévation

Prix

Surélévation brute

entre 1600 et 2400 € le m2

Surélévation en ossature bois

autour de 1800 € le m2

Surélévation avec aménagement intérieur + finitions

jusqu’à 4500 € le m2

Modification de pente

entre 850 et 1200 € le m2

Rehaussement de plafond

autour de 600 € le m2

Surélever sa maison comporte de nombreux avantages. Cependant, les travaux ne sont pas aisés. Il est de ce fait fondamental de se faire bien accompagner depuis l’ébauche de son projet jusqu’à sa réalisation.